Partagez
 

 They'll know my name # Maëlya

Aller en bas 
William B. Preston
I'm a little anxious
Je m'appelle Henri
DATE D'INSCRIPTION : 20/04/2019 MESSAGES : 117 POINTS : 707 AVATAR + CRÉDITS : Ryan Gosling + me LIEU D'HABITATION : Duplex à New Town EMPLOI/ÉTUDES : Musicien electro (Nox) et Model homme
MessageSujet: They'll know my name # Maëlya   They'll know my name # Maëlya EmptyLun 2 Sep - 15:33




Just one note could make me float away
Looking in my own eyes, I can't find the love I want, someone better slap me before I start to rust, before I start to decompose, looking in my rear view mirror, I can make it disappear
I can make it disappear

Le Juxebox. Il y était retourné plusieurs fois pour jouer avec le groupe de Jazz post-modern afin de faire découvrir ce style bien à eux où ils interprétaient des reprises de morceaux célèbres avec une touche de jazz, permettant à deux mondes de se rencontrer. Dans ce groupe, il y remplaçait le pianiste et second chanteur du groupe. Une belle rencontre qui finirait par prendre fin lorsque leur collègue se remettrait sur pied. Mais ce soir, il ne venait pas avec ce groupe. Il y allait seul, guitare folk à la main, un set liste de morceaux connus de divers groupes pour une petite soirée tranquille, sans grand prétention de mettre un fond sonore dans le bar.

C’était un mercredi soir, il n’y avait pas beaucoup de monde, ce que le patron du bar lui avait dit, mais cela ne le dérangeait pas. William aimait jouer, qu’importe son public, il se disait pouvoir jouer tout seul chez lui mais le plaisir d’entendre quelques applaudissements lui faisait un bien fou alors qu’il sortait d’un passage à vide. L’inspiration était loin d’être au rendez-vous bien qu’il ait un projet en tête. Vêtu simplement d’un haut blanc et d’un pantalon noir, il laissa sa veste sur la chaise pour s’asseoir à son tour, se présentant avec son accent américain, expliquant aux clients ce qu’il allait faire, démarrant avec un morceau sans parole de The Prodigy avant de poser sa voix sur des chansons de Shawn James, de Toto, de Sting, de Pharell Williams, de Bill Withers, de Metallica, etc etc, glissant par la même occasion un morceau de sa composition. Il joua même à la demande d’une voix dans le fond un morceau des Red Hot Chili Peppers sans l’avoir préparé, s’excusant d’avance des erreurs possibles, trouvant sur son téléphone les paroles pour ne pas cafouiller, riant de bon cœur comme un gosse.

Une heure et des poussières plus tard, il fut applaudi et le mannequin laissa la place pour un autre musicien, rangeant ses affaires pour les mettre dans un local. Il se dirigea vers le comptoir où le barman avait commencé à avoir l’habitude de ce qu’il buvait, lui posant un verre de whisky de la distillerie Armstrong, avant de prendre la direction de la sortie pour aller fumer une cigarette à l’extérieur. Il récupéra sa veste, oubliée sur la chaise, avant que le second guitariste ne commence. Une fois dehors, il frissonna tant il n’était pas encore habitué au temps frais qu’offrait l’Ecosse. Il souffla la première bouffée, soulagée par la nicotine. T’es accro mec. Il resterait un peu pour voir jouer l’autre musicien et pourquoi pas échanger un peu après tout, se laissant la possibilité de discuter avec les spectateurs.

⇜ code by bat'phanie ⇝

@"Maëlya McGregor"

_________________
I wanna live on the edge of dyin’, I wanna bleed til these bones are dry, wanna burn til there’s nothing left, and I will rise again, I wanna scream til my lungs explode, fight the devil til it kills my soul, burn in hell til there’s nothing left, and I will rise again.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helloscotland.forumactif.com/t1217-william-b-preston-ryan
Maelya McGregor
I'm a little anxious
Je m'appelle Henri
DATE D'INSCRIPTION : 31/03/2019 MESSAGES : 701 POINTS : 2697 AVATAR + CRÉDITS : Alicia Vikander + Tag LIEU D'HABITATION : Une grande maison à Old Town avec sa fille Aelys et Ferg leur chien EMPLOI/ÉTUDES : Chanteuse et actrice, mais en pause actuellement. Mère au foyer.
MessageSujet: Re: They'll know my name # Maëlya   They'll know my name # Maëlya EmptyLun 30 Sep - 13:13




Just one note could make me float away
Looking in my own eyes, I can't find the love I want, someone better slap me before I start to rust, before I start to decompose, looking in my rear view mirror, I can make it disappear
I can make it disappear

Maelya était de sortie ce soir, avec des cousins et cousines qui étaient de passage à Edimbourg pour quelques jours. Et bien entendu, ils avaient décidé de sortir leur cousine de chez elle, ayant même appelé sa mère pour qu'elle vienne passer quelques jours dans la capitale écossaise pour s'occuper de sa petite fille et permettre à la brune de sortir le plus possible avec sa famille. Ils étaient malins ceux-là, mais la jeune femme ne leur en voulait pas. Ils étaient adorables à vouloir s'occuper d'elle, à vouloir lui faire penser à autre chose à chaque fois qu'ils venaient la voir.
Ce soir-là, ils l'avaient traîné dans un bar qu'elle ne connaissait que de nom, pour dîner et boire bien entendu, passer une excellente soirée entre jeunes comme disait sa plus jeune cousine. Un bon repas, de la bonne bière, Mae n'aurait rien demandé de plus, surtout qu'elle s'était coiffée de manière à se rendre moins connaissable que d'habitude, en nouant ses longs cheveux brun dans un chignon bun qui lui dégageait le visage, légérement maquillé.

La conversation était agréable et légère, les rires s'élévaient même régulièrement de leur table, ce qui ne les empêchaient pas d'écouter la musique qui était jouée par des musiciens et chanteurs. Piano, trompette, guitare... Tout un tas d'instruments différents qui au cours de la soirée donnait une ambiance des plus sympa. Et puis la musique peu forte et agréable conférait au bar une ambiance particulière que la jeune femme appréciait particulièrement, lui rappelant un bar de Los Angeles ou elle aimait aller avec son mari et des amis autrefois. Bon un bar plus huppé que celui là, mais dans le même style.
Lors du changement de musicien, elle leva les yeux pour observer un court instant celui qui montait et qui se présentait, l'applaudissant comme la plupart des clients, avant de reporter son attention sur les membres de sa famille, le laissant chanter, appréciant ce fond sonore des plus agréable. Ses cousins faisaient des projets pour Noel, décidés de le fêter en famille entière, et déjà les propositions fusaient en tout sens: le manoir McGregor dans les Highlands, ou bien dans la partie française de la famille, voire même dans la demeure du Sud de la France de Maelya. Maison, ou plutôt villa, dans laquelle elle n'avait mis les pieds qu'une seule fois depuis la mort de son mari, mais qui était assez grande pour accueillir tout le monde, sans compter que le climat serait moins rude que l'Ecosse. Bon, point pour eux pour le coup, mais il ne ferait pas non plus vingt degrès, avec grand soleil chaud et pas un nuage à l'horizon pouvant ainsi profiter de la piscine, il ne fallait pas rêver. Néanmoins l'idée de fêter les fêtes de fin d'année en France plaisait à la jeune femme, et elle nota cela dans un coin de sa tête, tandis que son plat arrivé: de la viande rouge, avec sa sauce et des pommes de terre. Simple mais bon, enfin à ses yeux de grande gourmande et qui rassassiait son appétit d'orgre.

La discussion continuait de son plein quand soudainement, la chanson du chanteur sur scène la fit sursauter, lui faisant, au passage, se renverser de la sauce dont elle était en train de se servir sur ses vêtements. Cette chanson, ou plutôt et surtout cette version, elle l'avait déjà entendu. Sur un enregistrement qui lui avait été envoyée par un certain Nox il y a des années, et qui souhaitait collaborer avec elle. Seule elle, son manager et le dénommé Nox, qu'elle n'avait jamais vu, connaissait cette version de la chanson qu'elle avait fini par chanter sous une autre version s'en approchant.
Essuyant la sauce renversée, prononçant au passage des onomatopées de rage pour s'être ainsi salie, elle finit par poser ses yeux clairs sur le chanteur et la scène, pour ne plus le lâcher. Elle était désormais persuadée que c'était lui Nox, au fur et à mesure que la chanson avancée. Et quand il la termina, elle fut incapable d'applaudir, toujours surprise. Surprise qui ne la quitta pas par la suite, écoutant désormais à peine les siens qui continuaient de parler, sans se soucier vraiment d'elle.

Maelya finit de manger tranquillement, ses yeux la plupart du temps posés sur la scène, attendant le moment où le jeune homme la quitterait pour aller le voir. Elle devait lui parler, avoir confirmation de ce dont elle était persuadée, elle ne savait pourquoi. C'était plus fort qu'elle. Elle ne se souciait guère de la conversation de ses cousins, désormais basé sur les cadeaux qu'ils pourraient offrir aux enfants, la fille de l'actrice incluse, à Noël. Et les idées ne manquaient pas: tablette, trotinette électrique, livres, peluches d'animaux comme des girafes, des chevaux, des pandas ou encore des pingouins, place pour du kart sur un circuit prévu à cet effet, ou bien des jeux de sociétés. Bref, ils étaient à eux cinq un vrai catalogue de jouets, ce qui n'empêcha pas la brune de sourire un court instant.

Quand le chanteur quitta la scène, Mae l'applaudit avant de se lever, annonçant aux siens qu'elle revenait très vite, partant à la chasse au chanteur. Et pour cela, elle prit la direction du bar, mais les tables étant collées les unes aux autres, elle finit par trébucher en tapant dans un pied de chaise, mais se rattrappa juste à temps pour ne pas se vautrer sur le sol. Après un rapide sourire gêné, qui disparu quand elle constata que les gens n'avaient pas fait attention à elle, à son grand soulagement, elle se renseigna auprès du barman sur le chanteur qui lui indiqua l'extérieur. Visiblement, il était sorti. Mae espérait qu'il soit encore devant. Resserrant sa veste de couleur kaki, voir vert caca d'oie, elle s'engouffra par la petite porte du pub, rejoignant la fraîcheur d'une soirée écossaise. Un coup d'oeil autour d'elle lui permit de trouver l'homme qu'elle cherchait, alors doucement elle s'approcha de lui, avant de prononcer le seul nom par lequel elle le connaissait:

- Nox ?


⇜ code by bat'phanie ⇝


_________________

Try to be happy, try to smile, try to live again
- and it's a challenge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helloscotland.forumactif.com/t1073-maelya-mcgregor-alicia
William B. Preston
I'm a little anxious
Je m'appelle Henri
DATE D'INSCRIPTION : 20/04/2019 MESSAGES : 117 POINTS : 707 AVATAR + CRÉDITS : Ryan Gosling + me LIEU D'HABITATION : Duplex à New Town EMPLOI/ÉTUDES : Musicien electro (Nox) et Model homme
MessageSujet: Re: They'll know my name # Maëlya   They'll know my name # Maëlya EmptyMar 1 Oct - 6:48




Just one note could make me float away
Looking in my own eyes, I can't find the love I want, someone better slap me before I start to rust, before I start to decompose, looking in my rear view mirror, I can make it disappear
I can make it disappear

William se faisait un bilan de la soirée, plutôt positif sur les morceaux joués, le retour du public et le plaisir qu’il avait à jouer aussi simple, oubliant les scènes géantes comme celle qu’il avait pu avoir lors du festival qui se passait à Edimbourg, l’organisation millimétrée pour que les lumières et les effets s’exécutent au bon moment. Il aimait pourtant tout ce travail qu’il faisait en amont, imposant ses demandes, ses exigences sans dévoiler son visage. Les techniciens n’avaient qu’à exécuter mais le trentenaire n’était pas fermé à la discussion, bien que cela se passait toujours par téléphone. Des soirées comme celle-ci lui faisait du bien, simple musicien au visage connu pour avoir fait du mannequinat, simple personne avec une guitare et une voix. Il avait besoin de cela pour rester sur terre.

Perdu dans ses pensées, il ne s’attendit pas à être abordé aussi rapidement et fut surpris de voir une jeune femme l’appeler sous son nom de scène. L’extérieur était éclairé mais il ne put la reconnaître alors qu’il avait déjà vu cette femme plusieurs fois à la télévision remportant une émission de télévision où sa voix avait permis de la faire connaître. Cette même femme qu’il avait contactée pour poser sa voix sur un morceau qu’elle lui avait inspiré. Le fait de l’appeler ainsi lui faisait penser qu’elle n’était pas sobre. Il ne sut si c’était la fraîcheur du temps écossais et la sueur froide qui coulait dans son dos qui le fit frissonner mais il faussa un sourcil en regardant la jeune femme avant de lâcher un petit rire.

Ahah, j’aimerai bien mais non. Je n’ai fait qu’une reprise d’un de ses morceaux. Moi c’est Will.

Un peu plus tôt, il avait posé son verre de whisky sur un panneau pour fumer sa cigarette et pour garder une main libre mais il avait fini par le reprendre pour en prendre une gorgée, pour faire passer l’inquiétude qui le traversait. Jamais il n’avait été confronté à cette situation. Il mentait facilement sur son identité et le faisait naturellement mais jamais il ne s’était retrouvé ainsi. Pourvu qu’elle soit ivre.
⇜ code by bat'phanie ⇝

@"Maëlya McGregor"

_________________
I wanna live on the edge of dyin’, I wanna bleed til these bones are dry, wanna burn til there’s nothing left, and I will rise again, I wanna scream til my lungs explode, fight the devil til it kills my soul, burn in hell til there’s nothing left, and I will rise again.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helloscotland.forumactif.com/t1217-william-b-preston-ryan
Maelya McGregor
I'm a little anxious
Je m'appelle Henri
DATE D'INSCRIPTION : 31/03/2019 MESSAGES : 701 POINTS : 2697 AVATAR + CRÉDITS : Alicia Vikander + Tag LIEU D'HABITATION : Une grande maison à Old Town avec sa fille Aelys et Ferg leur chien EMPLOI/ÉTUDES : Chanteuse et actrice, mais en pause actuellement. Mère au foyer.
MessageSujet: Re: They'll know my name # Maëlya   They'll know my name # Maëlya EmptyMer 2 Oct - 4:54




Just one note could make me float away
Looking in my own eyes, I can't find the love I want, someone better slap me before I start to rust, before I start to decompose, looking in my rear view mirror, I can make it disappear
I can make it disappear

Maelya n'était absolument pas sûre de ce qu'elle faisait quand elle laissa ses cousins derrière elle pour rejoindre le chanteur qui était encore sur scène quelques minutes auparavant. C'est plus fort qu'elle, elle devait lui parler, car oui, elle était persuadée que c'était le fameux Nox qu'elle n'avait jamais rencontré en personne, mais avec qui elle avait communiqué et travaillé, il y a des années maintenant. Non, elle n'en n'était pas persuadée, elle en était certaine pour être exacte. Car la chanson qu'elle venait d'entendre était l'exacte version de celle qu'elle avait reçu avec son manager, celle du chanteur d'origine qui souhaitait travailler avec elle et entendre sa voix sur une de ses compositions. A l'époque cela l'avait touché, et quand elle avait entendu la chanson, elle n'avait pas mis longtemps à accepter de participer à cette collaboration. L'enthousiasme de la jeunesse certainement, de sa carrière florissante.

Sortant doucement du bar, resserrant sa veste sur elle quand elle traversa le pas de la porte, le froid le vent frais lui mordant le visage à peine le pied posé dehors, elle chercha du regard le chanteur. Il était sorti quelques minutes selon le barman, il ne devait donc pas être loin. Et effectivement, c'était le cas: à quelques mètres de la porte, il était là, debout, en train de fumer une cigarette, comme perdu dans ses pensées. Alors, doucement Maelya s'approcha doucement de lui, un peu perdue dans ce qu'elle faisait, mais une fois à sa hauteur, elle prononça le nom par lequel elle le connaissait dans un ton calme, posé et discret, histoire que les autres personnes n'entendent pas leur conversation. Vieille technique apprise au cours de ses années de célébrités aux Etats-Unis, où chaque personne autour d'elle était un potentiel journaliste ou fouineur, et qu'elle avait gardé aujourd'hui, continuant malgré elle de se méfier des gens autour d'elle, même ici en Ecosse.
En silence, retenant même sa respiration un court instant, elle guetta la réaction de l'homme face à elle, tandis que s'insinuait en elle un miniscule doute. Et si elle se trompait ? Question stupide car elle avait reconnu le style et la voix, ainsi que cette version si unique de la chanson, mais un doute subsistait quand même. Doute qui grandit en elle quand le brun, prénommé Will, lui répondit que non, il n'était pas Nox. Pourtant elle restait persuadée de ce qu'elle avait dit.

- Sur ?

Ne put-elle s'empêcher de demander, avant de sourire et de secouer la tête quelques secondes.

- Désolée, c'est juste que je fais partie des rares personnes qui ont entendu la version de la chanson que vous avez chanté ce soir, donc si ce n'est pas vous Nox, c'est que vous devez le connaître.

Sa version à elle, celle qu'elle avait chanté avait été quelque peu modifié pour correspondre à sa voix et son style à l'époque, bien que les paroles étaient exactement les mêmes.
⇜ code by bat'phanie ⇝


_________________

Try to be happy, try to smile, try to live again
- and it's a challenge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helloscotland.forumactif.com/t1073-maelya-mcgregor-alicia
William B. Preston
I'm a little anxious
Je m'appelle Henri
DATE D'INSCRIPTION : 20/04/2019 MESSAGES : 117 POINTS : 707 AVATAR + CRÉDITS : Ryan Gosling + me LIEU D'HABITATION : Duplex à New Town EMPLOI/ÉTUDES : Musicien electro (Nox) et Model homme
MessageSujet: Re: They'll know my name # Maëlya   They'll know my name # Maëlya EmptyVen 25 Oct - 10:44




Just one note could make me float away
Looking in my own eyes, I can't find the love I want, someone better slap me before I start to rust, before I start to decompose, looking in my rear view mirror, I can make it disappear
I can make it disappear

Que faisait Maelya McGregor à Edimbourg ? Elle avait disparu de la circulation depuis suffisamment longtemps qu’il pensait qu’elle avait raccroché, même si les raisons étaient inconnues, du grand public du moins. En dehors de ce moment d’échange qu’ils avaient eu par téléphone pour lui proposer de poser sa voix sur un de ses morceaux, morceau que la chanteuse lui avait inspiré, ils ne s’étaient jamais rencontrés. Elle avait visé juste en l’appelant par son nom de scène, ne connaissant que ce nom là pour l’appeler. Comment avait-elle pu reconnaître sa voix, s’en souvenir alors que cela remontait à quelques années en arrière ? La jolie jeune femme avait, il était certain, une très bonne mémoire auditive car elle lui demanda s’il était sûr de lui lorsqu’il se présenta sous le nom de Will, niant être l’artiste électro connu dans le monde entier. Il était vrai que le morceau avait connu quelques modifications pour coller au timbre de voix de la jeune femme, sa prononciation faisant modifier des mots pour que la tonalité sonne mieux.

Il devint livide face à son sourire pesant le pour et le contre face au risque qu’il courrait à lui dire la vérité. William pourrait continuer à nier, en prétextant le connaître ou n’avoir été qu’une voix sur un enregistrement ou prétendre avoir entendu cette version sur le net mais il éprouvait une certaine culpabilité à s’enfoncer dans le mensonge alors que la jeune femme célèbre, elle aussi, savait ce que c’était que de devoir garder un secret pour avoir un minimum d’intimité dans un monde aussi dur que celui dans lequel ils vivaient, peuplés de journalistes sans scrupules prêt à tout pour obtenir une photo ou un article qui assurerait leur salaire.

Will tira une longue taffe, en regardant autour de lui, soudain anxieux des oreilles indiscrètes qui pouvaient fureter non loin d’eux. Il lui fit un signe de tête pour bouger, prenant ses distances avec les quelques clients qui prenaient l’air, attendant d'être une distance correcte pour répondre sur le même ton qu’elle avait pris :

Je ne pensais pas croiser quelqu’un qui connaîtrait ma voix, ici. Ça me fait plaisir de pouvoir te rencontrer pour de vrai Maelya.

Les dés étaient jetés. Il lui tendit la main, clope au bec, un verre dans l’autre.

Tu vis à Edimbourg depuis combien de temps ?


⇜ code by bat'phanie ⇝

@"Maëlya McGregor"

_________________
I wanna live on the edge of dyin’, I wanna bleed til these bones are dry, wanna burn til there’s nothing left, and I will rise again, I wanna scream til my lungs explode, fight the devil til it kills my soul, burn in hell til there’s nothing left, and I will rise again.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helloscotland.forumactif.com/t1217-william-b-preston-ryan
Maelya McGregor
I'm a little anxious
Je m'appelle Henri
DATE D'INSCRIPTION : 31/03/2019 MESSAGES : 701 POINTS : 2697 AVATAR + CRÉDITS : Alicia Vikander + Tag LIEU D'HABITATION : Une grande maison à Old Town avec sa fille Aelys et Ferg leur chien EMPLOI/ÉTUDES : Chanteuse et actrice, mais en pause actuellement. Mère au foyer.
MessageSujet: Re: They'll know my name # Maëlya   They'll know my name # Maëlya EmptySam 16 Nov - 17:24




Just one note could make me float away
Looking in my own eyes, I can't find the love I want, someone better slap me before I start to rust, before I start to decompose, looking in my rear view mirror, I can make it disappear
I can make it disappear
Le doute, tel le petit vicieux qu'il était, s'insinuait doucement en Maelya face à la négation de l'homme qui lui faisait face. Non, il n'était pas Nox, voilà ce qu'il lui disait. Et pourtant pour elle, il l'était. La voix, la musique de la chanson, tout lui faisait dire cela. Merci sa mémoire auditive pour cela d'ailleurs, qui faisait qu'elle se rappelait facilement des sons qu'elle entendait. Mais la négation à laquelle elle faisait face la faisait de plus en plus douter. Elle en vint même à se dire qu'elle se trompait magré sa persévérance, jusqu'à ce qu'elle vit le teint de son interlocuteur blanchir. C'était certainement bon signe pour elle. Enfin c'est la pensée qui la traversa rapidement. Mais une chose était certaine: si l'homme continuait de nier, elle n'insisterait pas le moins du monde et se retirerait en s'excusant, avant de rejoindre ses cousins et de faire comme si rien de tout cela n'était arrivé. Ou tenter de faire ainsi plutôt, car cette histoire risquait de lui rester en tête un petit moment, elle se connaissait. Et elle était certaine qu'il allait nier à nouveau. Alors, quand il lui fit un signe de la tête pour l'inviter à le suivre, elle le regarda un instant surpris, mais s'exécuta sans le moindre mot, désormais intriguée, certaine désormais de ne pas s'être trompée. Sinon pourquoi lui demander de la suivre plus loin, à distance des clients qui sont aussi dehors, à fumer ?

Quand l'homme reprend la parole, Maelya l'écoute sans un mot, resserant son manteau contre elle pour se protéger de la fraîcheur écossaise. Un sourire s'étire doucement sur ses lèvres. Ainsi, elle ne s'était pas trompée.

- Je ne me suis ainsi pas trompée...

Lâche-t-elle dans un premier temps, surprise malgré tout, avant de reprendre.

- J'ai une excellente oreille, du coup j'ai immédiatement reconnu la voix et la musique, bien que le doute a été semé durant un temps, je l'avoue.

Et puis, elle connaissait la chanson aussi, pour l'avoir chanter à une époque, même si sa version était totalement différente.
La question de William qui suivit la surprit un peu plus, car elle pensait qu'il saurait qu'elle vivait là depuis la mort de son mari et son départ de Los Angeles. La presse people s'était fait plaisir de révéler qu'elle était retournée chez elle, en Ecosse, alors qu'il ne soit pas au courant, la surprenait un peu.

- Ca fait un peu plus de deux ans maintenant. Et toi alors, tu es originaire d'ici ?

Elle devait dire qu'elle avait un désavantage vis à vis du brun: elle ne connaissait absolument rien de lui, si ce n'est son pseudo et sa voix.

⇜ code by bat'phanie ⇝


_________________

Try to be happy, try to smile, try to live again
- and it's a challenge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helloscotland.forumactif.com/t1073-maelya-mcgregor-alicia
William B. Preston
I'm a little anxious
Je m'appelle Henri
DATE D'INSCRIPTION : 20/04/2019 MESSAGES : 117 POINTS : 707 AVATAR + CRÉDITS : Ryan Gosling + me LIEU D'HABITATION : Duplex à New Town EMPLOI/ÉTUDES : Musicien electro (Nox) et Model homme
MessageSujet: Re: They'll know my name # Maëlya   They'll know my name # Maëlya EmptyJeu 21 Nov - 9:41




Just one note could make me float away
Looking in my own eyes, I can't find the love I want, someone better slap me before I start to rust, before I start to decompose, looking in my rear view mirror, I can make it disappear
I can make it disappear


Le sourire presque victorieux de la jeune femme aurait pu faire blanchir un peu plus le musicien qui était assez livide pour l’instant. Il tira une nouvelle taf de sa cigarette pour se taire et ne pas laisser l’angoisse l’envahir. Maëlya lui apprit qu’elle avait une bonne mémoire auditive, reconnaissant ainsi sa voix et la musique un peu différente de ce qu’elle avait au final enregistré pour cet album qu’il avait créé. Il aurait pu tenir et lui dire qu’elle se trompait mais une certaine culpabilité l’avait pris. Ce serait peut-être une erreur mais il lui devait bien ça.

Essaie de garder cette information pour toi, dit-il par réflexe mais il savait qu’elle connaissait que trop bien le milieu. Enfin … Tu sais ce que c’est.

Il avait été un peu sec mais c’était repris, jetant un rapide coup d’œil derrière eux pour voir si on les observait ou non. William lui demanda si elle vivait dans le coin, ne s’attendant pas à voir la surprise dans son regard. Quoi ? Avait-il dit une connerie ? Oops. Peut-être que le mannequin aurait dû être au courant d’une information cruciale ? La musicienne vivait depuis deux ans à Edimbourg.

Je ne savais pas, je ne suis pas vraiment l’actualité pour dire et non, je suis de Saint Louis, Missouri. Ça fait … huit mois que je suis arrivé ici pour m’y installer, pour être plus près de mon fils.

Il ne regardait pas la presse à scandale, comptant sur son agent pour l’appeler en cas de photos de lui apparaissant dans les magazines. En dehors de quelques photos prises à des soirées où il y était comme mannequin, rien n’avait fuité à son sujet. Il était plutôt tranquille car les personnes au courant étaient des personnes de confiance. Et il espérait que Maëlya le soit aussi. C’était un risque qu’il prenait mais il avait toujours eu beaucoup d’admiration pour cette jeune femme talentueuse mis de côté pour des raisons qu’il ignorait. Et pourquoi parlait-il ainsi facilement de son fils ? Il s’impressionnait lui-même à cet instant. Une gorgée de son verre plus tard, un dernier regard en direction des clients posés à l’extérieur.

La presse te laisse tranquille ici ou c’est la merde ?


⇜ code by bat'phanie ⇝

@"Maëlya McGregor"

_________________
I wanna live on the edge of dyin’, I wanna bleed til these bones are dry, wanna burn til there’s nothing left, and I will rise again, I wanna scream til my lungs explode, fight the devil til it kills my soul, burn in hell til there’s nothing left, and I will rise again.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helloscotland.forumactif.com/t1217-william-b-preston-ryan
Contenu sponsorisé
Je m'appelle Henri
MessageSujet: Re: They'll know my name # Maëlya   They'll know my name # Maëlya Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
They'll know my name # Maëlya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hello Scotland :: Edinburgh Old Town :: Royal Mile :: Bars/Pubs-
Sauter vers: